0848 33 34 33 info@crfc.ch

La Conférence romande de la formation continue, unique organe de ce genre en Suisse romande, est un lieu de coordination, d’échange d’informations et de formulation de recommandations pour le monde politique et les milieux économiques, les experts – privés et publics -, les responsables et professionnels de la formation continue des adultes.

Le rôle de forum que joue la Conférence romande implique que ses membres représentent un spectre le plus large possible, et permette un dialogue unique et direct entre les différents acteurs de la formation continue :

  • Politique : conseillers nationaux et aux États
  • Économie : entreprises
  • Administrations cantonales
  • Prestataires de formation continue à différents niveaux (hautes écoles, universités populaires, instituts privés, centres de formation publics, organisations à but non lucratif, …)
  • Partenaires sociaux
  • Organisations faîtières

Les membres proviennent de tous les cantons romands.

Les relations avec les organes nationaux sont assurées.

La Conférence romande peut ainsi offrir un forum de discussion non seulement entre les différents secteurs, mais également entre les différentes régions.

  • Promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie
  • Valoriser toutes les formes d’apprentissage
  • Contribuer à la visibilité de la formation continue auprès de tous les publics concernés
  • Favoriser l’accessibilité pour tous à la formation continue
  • Encourager la reconnaissance des diverses formes d’acquisition des compétences
  • Fédérer les parties prenantes de la formation continue en Suisse romande
  • Permettre une meilleure réflexion quant à l’efficience des investissements et du financement de la formation continue
  • Promouvoir le développement d’une politique de qualité
  • Promouvoir une dynamique de réflexions et force de proposition supra-cantonale en Suisse romande
  • Emettre des recommandations indépendantes
  • Porter une voix romande au niveau national

 

  • CDIP   Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique
  • CIFC   Conférence intercantonale de la formation continue
  • CIIP   Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin
  • CSFP   Conférence suisse des offices de formation professionnelle
  • FSEA   Fédération suisse pour la formation continue
  • OrTra   Organisations du monde du travail

Genèse:

Au cœur de l’Europe, la Suisse est confrontée aux mêmes défis que cette dernière : accélération des changements économiques et sociaux, transition rapide vers une société fondée sur la connaissance et pressions démographiques résultant d’une population vieillissante exigent une nouvelle approche de l’éducation et de la formation, dans le cadre de l’apprentissage tout au long de la vie. Dans ce contexte, la Commission des Communautés européennes éditait, le 30 octobre 2000, le Mémorandum sur l’éducation et la formation tout au long de la vie, qui est devenu depuis la référence européenne.

Ainsi, depuis près d’une décennie, une définition commune oriente les politiques de formation continue : l’apprentissage tout au long de la vie concerne « toute activité d’apprentissage entreprise à tout moment de la vie, dans le but d’améliorer les connaissances, les qualifications et les compétences, dans une perspective personnelle, civique, sociale et/ou liée à l’emploi ».

Dans le contexte des défis précédemment cités, l’apprentissage tout au long de la vie est clairement identifié comme l’un des leviers essentiels de croissance et de développement économique et social et s’est vu conféré une priorité élevée.

En mai 2006, le peuple suisse a accepté en votation populaire le nouvel article constitutionnel (64a) sur la formation continue. Cette décision fait notamment obligation à la Confédération de réglementer de façon globale, pour la première fois dans l’histoire du pays, le domaine de la formation continue. En avril 2008, le Conseil fédéral affiche sa volonté de le soutenir par des mesures appropriées (Politique de croissance 2008-2011).

C’est dans ce contexte que la Conférence romande de la formation continue a vu le jour : constatant la multiplicité et la diversité des acteurs concernés, la disparité des efforts réalisés et l’absence de réelle coordination, des responsables politiques, des responsables économiques, des responsables éducatifs ont décidé de réunir les forces, les points de vue, les réflexions, les expériences et les expertises dans un forum commun. Tous les secteurs, tous les publics, toutes les formes éducatives et tous les acteurs concernés sont ainsi prêts à coordonner leurs efforts à la poursuite d’un objectif commun.

Le 6 décembre 2007, la Conférence romande de la formation continue s’est donné, par la voix de ses membres et sur la base de ses statuts, une présidence, un comité et surtout des missions, fondées sur une analyse des besoins en matière de politique de formation continue en Suisse.